Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 mars 2017 4 02 /03 /mars /2017 22:40

Texte issu d'un atelier d'écriture :

Urania Pietro Caturegli (1772-1833)

Urania Pietro Caturegli (1772-1833)

NE SOMMES-NOUS PLUS SEULS ?

 

 

 

Dans un pan de nuit

apparaissent sept planètes -

Y-a-t-il quelqu’un ?

 

Au bout d’un télescope, désir d’Humanité, les planètes lointaines sont peut-être habitées, et moi, je m’émerveille. Ne sommes-nous plus seuls ?

Je rêve déjà de voisins bienveillants, d’échanges magnifiques entre toutes les Terres. Mon utopie divague…

Que fais-tu de nos guerres, nos haines, nos frontières ?

 

Sur terres et mers

les réfugiés périssent -

Frontières de haine

 

Mais peut-être là-bas, c’est l’empathie qui règne. Ces êtres mystérieux, qui ne sont pas humains, auront des sentiments inconnus de nos cœurs. Saurons-nous les comprendre, nous si méfiants envers nos propres voisins ? Comment nous verront-ils, ces E.T de mon âme ? Existent-ils vraiment?

 

Planètes lointaines

comment est la vie pour vous?

Question sans réponse

 

Sans réponse dans l’immensité. Sans réponse. Juste une des Pensées de Blaise Pascal :

 

« Le silence éternel de ces espaces infinis m’effraie »

 

________________________________________________________________________________

Repost 0
16 février 2017 4 16 /02 /février /2017 05:47
ALERTE CENDRES FINES DANS LA VALLÉE

ATELIER D'ÉCRITURE CHEZ VIVIANE :

En vous inspirant de Silex and the City (saga paléolithique de Jul - 5e et dernière saison actuellement sur ARTE) essayons de créer une scènette/un épisode mettant en scène la famille Dotcom => SPAM la mère et/ou BLOG le père et/ou URL le fils et/ou WEB la fille, dans de nouvelles aventures !!

Pour les personnes qui connaissent moins cette série, voir ci-dessous :

 

***

 

ALERTE CENDRES FINES DANS LA VALLÉE

 

 

URL – Eh, Web, t’as vu ce qui se passe dans la vallée ? Un nuage de cendres fines fait tousser les mammifères. T’as remarqué que depuis la maîtrise du feu et l’implantation du volcan Énergie du Feu, on ne voit plus le soleil ?

 

WEB – J’ai vu URL. D’après le Nouvel Obscurantiste, c’est pire pour l’Homme de Pékin. Là-bas, l’air est tellement opaque qu’on ne voit rien à deux bonds de batracien devant soi.

 

URL – Paraît que ça fait fondre l’Âge glaciaire ce truc.

 

WEB – Et c’est pas bon, ça ! Ça va mettre à jour les champs carbonifères. Tu vas voir qu’un de ces quatre, on va inventer le moteur à explosion.

 

URL – Tu rigoles ! On ne connaît même pas la roue. Il en passera de l’eau sous les cavernes…

 

WEB – Tiens, en parlant de caverne, il y a une super expo dans la grotte de Lascaux. Pour dénoncer la maltraitance animale due, entre autres, au rejet du volcan justement. Les artistes paléolithiques se mobilisent. Les amphibiens, eux, font circuler une pétition en gravures rupestres, mais c’est très dur d’avoir des signatures, vu qu’on ne connaît pas encore l’écriture.

 

URL – Ouais, je l’ai vue passer ; elle a dévalé le mont Bégo en plein Chalcolithique ! Les amphibiens l’ont récupérée.

 

WEB – Ah bon ? Même dans leur bled perché à 2000 pas de mammouth, les chasseurs-cueilleurs sont incommodés eux aussi ?

 

URL Faut croire…

 

WEB – Franchement, comment veux-tu que le Darwinisme suive son cours ? Ce n’est pas une vie, ça, pour l’évolution !!! Faudrait peut-être penser aux générations futures, non ?

 

URL – Ben, pour ça, il faut bien voter aux prochaines élections et choisir un président pour la 6ème ère républithique, avec un programme écolothique ambitieux.

 

WEB – Tu parles d’un vote ! On n’a même pas inventé la démocratie !

 

URL – Faut pas désespérer, ça viendra… La belle alliance est en marche pour un avenir en commun…

 

__________________________________________________________________________

 

Repost 0
12 janvier 2017 4 12 /01 /janvier /2017 07:12

Une fantaisie issue d'un atelier dont le thème était :

Le 31 Décembre 2016, des hommes et de femmes se retrouveront pour un réveillon particulier:
un poète, un astronome, un humoriste, un conteur , une déesse et d'autres que vous pouvez imaginer ...
Chacun, chacune va écrire sur le thème suivant:

A NOS FRERES HUMAINS POUR LES JOURS A VENIR

Laissez-vous porter par votre imagination, et écrivez ce qui vous vient à l'esprit.

 

CARTE DE VŒUX
Ils sont venus, ils sont tous là pour le réveillon du 31 décembre 2016. Un réveillon particulier. Avant d’attaquer les festivités, ils doivent écrire sur le thème suivant :

A NOS FRÈRES HUMAINS POUR LES JOURS A VENIR

A nos frères humains, commence le poète

A nos frères perdus

A nos frères bannis

Nos frères emprisonnés

A nos frères d’ici

Nos frères de là-bas

A toute l’Humanité

Pour les jours à venir

Pour tous, vienne la Paix.

 

Et moi, j’inventerai pour elle, pour eux, une musique ronde, comme un tour du monde, fredonne le musicien.

Moi, je la peindrai aux couleurs d’arc-en-ciel, d’espoir et de beauté, décide le peintre.

 

L’astronome répond :

Dans l’Univers immense, il n’y a qu’un vaisseau, c’est notre vieille Terre. Ce n’est qu’un point bleu pâle, un grain de poussière suspendu dans un rayon de soleil photographié par une sonde spatiale perdue aux confins du Système solaire, un pixel insignifiant dans l’immensité, mais c’est notre monde et je l’offre à mes frères humains, avec toute l’humilité, l’émotion qu’il provoque. Je ne peux mieux dire que ce qu’a écrit Carl Sagan sur ce petit point bleu pâle :

Le point bleu pâle

Le point bleu pâle

"Regardez encore ce petit point. C'est ici. C'est notre foyer. C'est nous. Sur lui se trouvent tous ceux que vous aimez, tous ceux que vous connaissez, tous ceux dont vous avez entendu parler, tous les êtres humains qui aient jamais vécu. Toute la somme de nos joies et de nos souffrances, des milliers de religions aux convictions assurées, d'idéologies et de doctrines économiques, tous les chasseurs et cueilleurs, tous les héros et tous les lâches, tous les créateurs et destructeurs de civilisations, tous les rois et tous les paysans, tous les jeunes couples d'amoureux, tous les pères et mères, tous les enfants plein d'espoir, les inventeurs et les explorateurs, tous les professeurs de morale, tous les politiciens corrompus, toutes les “superstars”, tous les “guides suprêmes”, tous les saints et pécheurs de l'histoire de notre espèce ont vécu ici, sur ce grain de poussière suspendu dans un rayon de soleil.
La Terre est une toute petite scène dans une vaste arène cosmique. Songez aux fleuves de sang déversés par tous ces généraux et ces empereurs afin que nimbés de triomphe et de gloire, ils puissent devenir les maîtres temporaires d'une fraction d'un point. Songez aux cruautés sans fin imposées par les habitants d'un recoin de ce pixel sur d'indistincts habitants d'un autre recoin. Comme ils peinent à s'entendre, comme ils sont prompts à s'entretuer, comme leurs haines sont ferventes. Nos postures, notre propre importance imaginée, l'illusion que nous avons quelque position privilégiée dans l'Univers, sont mises en question par ce point de lumière pâle. Notre planète est une infime tache solitaire enveloppée par la grande nuit cosmique. Dans notre obscurité - dans toute cette immensité - il n'y a aucun signe qu'une aide viendra d'ailleurs nous sauver de nous-mêmes. La Terre est jusqu'à présent le seul monde connu à abriter la vie. Il n'y a nulle part ailleurs, au moins dans un futur proche, vers où notre espèce pourrait migrer. Visiter, oui. S'installer, pas encore. Que vous le vouliez ou non, pour le moment c'est sur Terre que nous prenons position.
On a dit que l'astronomie incite à l'humilité et fortifie le caractère. Il n'y a peut être pas de meilleure démonstration de la folie des idées humaines que cette lointaine image de notre monde minuscule. Pour moi, cela souligne notre responsabilité de cohabiter plus fraternellement les uns avec les autres, et de préserver et chérir le point bleu pâle, la seule maison que nous ayons jamais connue."

— Carl Sagan, Pale Blue Dot: A Vision of the Human Future in Space

La déesse Vénus ajoute :

Dans ma blancheur céleste, du haut du firmament, je distille l’Amour. Aimez-vous d’amour tendre ou de fraternité, aimez-vous comme vous voulez !

 

Jésus l’a dit aussi, rétorque le pasteur

Certes, mais après moi, chantonne la déesse.

 

Tout ceci est fort chouette et m’inspire un haibun dans un style... catho, précise le sumo :

A l’aube de l’an neuf, je vais par les chemins vers l’amour de mes frères. Les routes de ma vie sont autant de combats et ma force et mon poids, je les donne avec joie pour vaincre la misère.

 

Sur l’horizon bleu

les jours à venir s’avancent

- Frères, où êtes-vous ?

 

Je voudrais pour eux tous, la joie dans tout leur être. Je marcherai partout de mon pas si pesant, lourd comme un éléphant et léger dans ma tête en partage amical autour de la planète.

 

Lumière de janvier

scintillante d’espérance

- Le monde en attente

Sympathique japoniaiserie… non, je rigole ! se marre l’humoriste, et à nos frères humains pour les jours à venir, quelques fourres de rire, rigolades, rigogags rigolos, poil au dos ! Rions de mes foireux jeux de mots !

 

Rire, c’est bon pour la santé ! La santé, je l’ajoute au panier ! proclame l’infirmière.

 

Alors, rions ! Rions, pour nos frangins, pour vous, pour nous ici. Souhait d’amour, paix. Moi, j’irai sur nos jours futurs, grandi, nanti par vous, par vos amours, sans omission, sauf d’un son, car l’Oulipo, mon compagnon, m’a contraint à l’abandon du-dit son. Sauras-tu l’ouïr dans sa disparition ? dit l’ami d’Oulipo.

 

Oh ! Ou plutôt E ! Sans hésitation ! Je l’ai bien entendu cette absence de son, Oulipo-compagnon ! Et j’apporte ma pierre... de taille, car moi, dit le tailleur de pierre, je bâtis des cathédrales, enfin… des maisons et à mes frères humains, pour les jours à venir, je souhaite un toit posé sur les belles pierres, les pierres d’un foyer au feu bien accueillant, les pierres toutes claires autour des fenêtres de lumière.

 

Et moi, dit la cuisinière, à mes frères humains, pour les jours à venir, j’apporte bon manger et aussi du bon vin ; dans le fumet des mets aux textures de velours, la chaleur de mon four et du pain croustillant, placard aux confitures, doigts poisseux des gourmands, je dresse belle table, buffet appétissant. Une table bien garnie, c’est ça la belle vie !

 

Voyons, faisons les comptes, dit le comptable. Nous avons donc :

- la paix du poète

- la musique ronde du musicien

- l’arc-en-ciel du peintre

- la Terre bleue de l’astronome

- l’Amour de la déesse

- celui d’un fils de Dieu

- le voyage du sumo

- le rire de l’humoriste

- le santé de l’infirmière

- le lipogramme de l’oulipien

- la maison du tailleur de pierre

- le repas de la cuisinière

 

J’ajoute dans la caisse commune de mes frères humains pour les jours à venir, un peu d’argent propre et bienveillant pour se faire douce vie. Voilà, le compte est bon. À présent :

BON RÉVEILLON !!

Repost 0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 06:02

Pour mon anniversaire, j'ai en en cadeau la super Lune du 14 novembre. Cela vaut bien photos et haïbun...

LUNE D'ANNIVERSAIRE
Au crépuscule d'automne, épais d'obscurité, une lueur s'élève. Sa clarté nacrée irise la forêt, grimpe le long des arbres, grimpe le long du ciel. Par-dessus la colline, rassemble sa lumière en une blanche sphère...

Vol d'un ballon blanc

Sur le velours de la nuit

- La Lune sur le toit

 

Dans le silence immense des étoiles immobiles elle gravit, céleste, tout le ciel de mon âme, emporte mon amour dans sa beauté si ronde. Et moi je vagabonde au creux de l'Univers, sur un tapis de temps...

Illumination

Sur le temps qui m'échappe

- Lune d'anniversaire

LUNE D'ANNIVERSAIRE
LUNE D'ANNIVERSAIRE
Repost 0
Published by ALBIREO - dans Recueil de HAÏKUS
commenter cet article
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 09:02

Un atelier qui voyage avec les sujets ci-dessous :

 

SUJET 1 :

    "Mystère et énigme à bord de l'Orient  Express"

               Bon voyage à tous!

 

SUJET 2 :

L'Orient Express ou un autre train s'arrête...

 

.....

 

Les textes issus des sujets :

Repost 0
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 15:48

Cet article est reposté depuis L'atelier d'écriture des mots et merveilles.

Repost 1
Published by Mado
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 06:00

Un atelier d'écriture animé par mon amie Inge :

  • SUJET 1 :

À faire chez soi

Vous êtes un(e) comique et vous préparer votre prochain one-(wo)man show. Puisez dans l'actualité pour nous faire un petit sketch amusant. A vos plumes !

  • SUJET 2 :

Vous partez dans le futur...

*****

Les textes sont ici :

Repost 0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 09:23

Cet article est reposté depuis L'atelier d'écriture des mots et merveilles.

Repost 1
Published by Mado
commenter cet article
31 août 2016 3 31 /08 /août /2016 06:47

Cet article est reposté depuis Un atelier d'écriture à Nice.

Repost 1
Published by Mado
commenter cet article
11 août 2016 4 11 /08 /août /2016 09:34

Deux textes issus d'un atelier d'écriture, repostés depuis le blog de l'atelier en question...

Voici les sujets :

SUJET 1 :

Votre stylo magique vous transforme en mouette. Envolez-vous et décrivez, racontez la baie des Anges, Nice, de ce nouveau point de vue - à tous les sens du terme - c'est-à-dire le paysage mais aussi sentiments, réflexions, jugements sur les êtres et les choses que vous rencontrez ou apercevez... d'en haut. Votre point de vue de mouette, quoi !

SUJET 2 :

Contrairement au sujet 1 dans lequel vous êtes partis à la rencontre du Monde, dans le sujet 2 laissez le Monde venir à vous. Vous êtes allongé sur une plage à Nice, les yeux clos derrière vos lunettes de soleil. Racontez vos sensations, perceptions, en vous concentrant sur les autres sens (hormis la vue), soit le goût, l'ouie, le toucher, l'odorat. Cherchez le mot juste pour traduire au mieux vos sensations... et laissez vagabonder votre imagination.

Si vous préférez une chaise longue au jardin ou être allongé sur l'herbe d'une prairie, c'est possible aussi.

Repost 0

Présentation

  • : Des textes issus d'ateliers d'écriture...
  • Contact

Profil

  • ALBIREO

Recherche

Pages