Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
28 juillet 2014 1 28 /07 /juillet /2014 11:20
LA NUIT

LA NUIT


La nuit, l'espace tend vers l'infini,
La proximité des choses s'enfuit...
Dans l'ombre sombre, je sombre.


Les chimères se faufilent,
Les fantômes se profilent
En ballet de feux follets.


Un bestiaire échevelé,
Dieux antiques, divinités
Ouvrent les portes de l'Olympe.
Le silence retentit
Dans le gouffre de la nuit,
Les soupirs se muent en plaintes.


Dans la profondeur épaisse,
Quand se dilue ma détresse
Dans la noire immensité,
Je me sens reconnaissante
Devant l'offrande confiante
De la vie qui m'est donnée.


Humilité, plénitude
Habitent ma solitude...
Là, je me sens exister.


Malgré mon insignifiance,
Grain de sable en errance,
J'ai ma place réservée
Dans l'ordonnance des mondes,
Dans le tourbillon des rondes
De l'Univers tout entier.


La nuit avale les choses
Pour donner à l'âme close
Le temps de se libérer.
Le temps de prendre conscience
De l'extraordinaire chance
D'être un peu d'éternité.


La nuit, l'espace tend vers l'infini,
La proximité des choses s'enfuit...
Dans l'ombre sombre, je vis.

 

Repost 0
1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 08:35

La syzygie désigne la Pleine Lune. La plus grosse Pleine Lune de l'année s'étant donnée en spectacle le 23 juin, voici donc : SYZYGIE.

SYZYGIE

SYZYGIE

C'est un moment intense

Quand le noir horizon

S'irise de nacre blanche.

Clarté dans la nuit bleue,

Écrin d'ombres chinoises

Sur dôme lumineux.

C'est une divine hostie,

C'est une Lune Pleine

Qui monte dans la nuit.

S'arrachant à la Terre

En disque de lumière

Les jours de syzygie...

Repost 0
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 10:33

etoile à neutrons

 

L'ÉTOILE À NEUTRONS

 

Un phare dans la nuit du fond de l'Univers,

Signaux énigmatiques arrivant sur la Terre,

C'est l'étoile à neutrons, ce sont les pulsations

D'un astre gigantesque après son explosion !

 

C'est l'ultime avatar d'un soleil qui est mort,

Concentrant la matière en ce drôle de corps,

Une étoile géante devenue minuscule,

C'est l'étoile à neutrons qui, du cosmos, stridule.

 

Une étoile fantastique, défiant l'imaginaire

De ces pauvres humains embourbés sur la Terre.

Irradiant le cosmos de ses rayons hachés,

Dans la nuit sidérale, elle vient nous saluer.

 

                                                Albiréo

 

 

Repost 0
12 mai 2012 6 12 /05 /mai /2012 06:47

La-Lune 3735

 

La conquête spatiale, grande aventure humaine du XXème siècle, vaut bien un poème...

 

LA LUNE

 

La lune est habitée de quelques souvenirs.

Du passage des hommes, une trace de pas,

Un drapeau étoilé, des objets d'autrefois

Sont figés à jamais, du passé vers l'avenir.

 

Déposée par leurs pairs dans le sable lunaire,

Une plaque de mémoire, une liste de noms

Pour ces hommes perdus au cours de leur mission,

Dont les âmes, en orbite, tournent autour de la Terre.

 

Province de la Terre, notre blanc satellite,

Illuminant les nuits depuis l'aube des temps,

Devient un bel hommage à ces fiers conquérants

Qui un jour ont marché sur ses terres mythiques.

 

                                                                Albiréo

Repost 0
11 mai 2012 5 11 /05 /mai /2012 16:44

Une conférence passionnante d'exobiologie m'a inspirée. Voici ce que j'en ai retenu, assaisonné à la sauce poétique...

 

images-copie-2

ORIGINES

 

Dans le fracas sauvage du Grand Commencement,

De la nuit sidérale, météores en furie

Bombardent sans relâche tous les océans,

Ensemençant l'abysse des briques de la vie.

 

Rayonnement violet, magma incandescent,

Les mers chaudes, en leur sein, nourrissent les particules,

Organisant ainsi les premiers éléments,

Les premières bactéries, les premières cellules.

 

En bravant la violence des débuts de ce monde,

Au fil des millénaires la vie a triomphé,

Les espèces évoluent, une est sortie de l'onde,

Marchant vers l'avenir de notre humanité.

 

                                                                Albiréo

Repost 0
26 avril 2012 4 26 /04 /avril /2012 21:40

index

 

Un peu de cosmologie... Connaissez-vous le Mur de Planck ?  

 

Le Mur de Planck (du nom du physicien Max Planck) désigne la période de l'histoire de l'univers où ce dernier était âgé d'environ 10^-43 secondes. Avant ce temps, période appelée l'ère de Planck, toutes les lois de la physique classique et quantique trouvent leurs limites. Que s'est-il passé entre l'instant zéro, c'est-à-dire le Big-Bang, et 10^-43 secondes ? Et avant l'instant zéro, est-ce qu'il y avait quelque chose ?

 

10^-43 secondes: un zéro avec une virgule, suivi de quarante-deux zéros avant le chiffre 1, un instant impalpable, inimaginable pour l'être humain, et pourtant...

 

Personne n'a la réponse, mais moi, j'ai un poème...

 

 

P1030158

 

 

DERRIÈRE LE MUR DE PLANCK

 

Moi, je voudrais savoir ce que je ne peux comprendre,

Pouvoir toucher du doigt ces particules étranges,

Ces mondes mystérieux, jamais élucidés,

Enfouis dans les limbes de notre lointain passé.

 

Remonter dans le temps, franchir le mur de Planck,

Jusqu'à l'instant zéro, l'explosion du Big-Bang,

Et puis, qui sait, peut-être, repartir à l'envers,

Et traverser l'espace de quelqu' autre univers.

 

Des mondes parrallèles, ou bien des mondes fous

Où c'est l'anti-matière qui réglemente tout.

Comment imaginer que de tels anti-mondes

Puissent exister ailleurs... Sont-ce vraiment des mondes?

 

Comment appréhender cet inimaginable,

Ce zoo des particules aux lois impénétrables,

Comprimé en un point hors de l'espace-temps,

Prémices de la vie, derrière le mur de Planck.

 

                                                           Albiréo

Repost 0
19 avril 2012 4 19 /04 /avril /2012 08:42

Mon télescope

 

Un peu de publicité pour mes amis astronomes...

 

Si le temps le permet, si le ciel est clément,
Nous verrons scintiller Vénus à l'occident,
Mars éclabousser de rouge tout le firmament,
Et Saturne se lever du coté de l'orient...

Et les constellations pour les accompagner,
Raconterons légendes, histoires du passé,
Et ce bel héritage que les dieux ont légué
S'offrira à nos yeux pour nous faire rêver...

Je vous donne rendez-vous dans une bonne semaine,
Place Garibaldi... prenez une petite laine...
Nos amis astronomes se donneront la peine
De nous faire partager les astres par centaines...

 

                                                             Albiréo

Repost 0

Présentation

  • : Des textes issus d'ateliers d'écriture...
  • Contact

Profil

  • ALBIREO

Recherche

Pages