Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 avril 2014 2 15 /04 /avril /2014 15:21
ZODIAQUE

 

BÉLIER

ZODIAQUE

B élier de fulgurance, ton énergie rebelle
E n maître des eaux fraîches et de la connaissance

L ibère tes instincts. Et par la renaissance
I ntense de la vie, ô souffleur d'étincelles,
E quinoxe de printemps jaillit de ton éveil
R éel ou chimérique, dans le feu du soleil.

 

 

TAUREAU

ZODIAQUE

T aureau, divinité depuis le fond des âges

A doré des païens, gravé sur le Bégo,

U n œil rouge flamboie au dessous des Pléiades,

R egard étincelant que tu jettes d'en haut.

E t ta force conquérante, ton beau front obstiné,

A ldebaran scintille pour mieux les célébrer.

U nivers d'une étoile qui se rêve image...

 

GÉMEAUX

ZODIAQUE

G émeaux, effet miroir, à l'étrange devise,

E nigmatique, il joue sa vie ou vit son jeu,

M ène en partage sa course dans les cieux,

E t Castor et Pollux à jamais fraternisent.

A u delà du réel, il pose le principe

U nique : « Je ne sais pas ce qui est vrai. »

X yste onirique dans l'Olympe érigé.

 

CANCER

ZODIAQUE

C ancer, crabe céleste en lunatique lune,
A ttentif, intuitif, carapace de sable,
N age dans les eaux pures, loyal, insaisissable.
C rabe ami de l'Hydre, écrasé sur la dune
E n combattant Hercule. Pour sa fidélité,
R enaît par le solstice, signe le bel été.

 

 

LION

ZODIAQUE

L ion, être de feu, volonté imposante.

I mage d'un roi fauve d'étoiles couronné

O ù rugissent les songes de cette humanité

N ourrie de ta vaillance, de ta gloire vibrante.

 

 

VIERGE

ZODIAQUE

V ierge de fin d'été, des vendanges, des blés,

I ntimement liée à l'histoire des hommes,

E ngrange les moissons de chaume en ton royaume

R egorgeant de déesses depuis l'Antiquité.

G erbe d'épis dorés au creux de tes doux bras

E nlacée par un songe qui monte d'ici-bas...

 

 

BALANCE

ZODIAQUE

B alance équilibrée soupèse et partage

A mours, belles tendresses et autres amitiés.

L 'équité primordiale qui l'a constituée

A l'aube de ce monde, émerge du fond des âges.

N uée d'astres discrets aux cieux éparpillés,

C onstellation des justes pour servir de passage :

E quinoxe d'automne par elle va arriver.

 

 

SCORPION

ZODIAQUE

S corpion sur l'horizon tu te dresses, altier,

C ouronnant de lumière la rivale de Mars ;

O ndule vers le sud de tes étoiles éparses,

R ythme les nuits d'été de ta seule beauté.

P rince des ténèbres, géant scorpion de feu,

I nlassable poursuite sur la ronde des cieux,

O rion, le grand chasseur à jamais tu pourchasses,

N ourrissant les humains de légendes tenaces.

 

 

OPHIUCHUS

ZODIAQUE

O phiuchus se faufile parmi les autres signes.

P assager clandestin caché sur l'écliptique,

H onni des astrologues, le serpent atypique

I nflige à l'ordre pur son empreinte maligne.

U ne belle facétie des grands dieux de l'Olympe

C abotinant aux cieux dès les astres grimpent ;

H istoire de donner pour les levers héliaques

U ne énigme à résoudre à ces humains patraques :

S erpentaire oublié, treizième du zodiaque.

 

 

 

SAGITTAIRE

ZODIAQUE

S agittaire, Centaure mi-homme mi-cheval,
A rcher imaginaire à la flèche enflammée
G alope sur l'horizon des belles nuits d'été,
I vre de liberté dans sa course zodiacale.
T orse fier aux bras puissants sur son arc bandé,
T out son être tend vers cette humanité,
A ntique atavisme d'une dualité
I nhérente aux hommes dans leur complexité.
R egard qui suit le trait cherchant la connaissance
E n quête de sagesse, clé de la liberté
.

 

CAPRICORNE

ZODIAQUE

C apricorne ambigu, sirène animale

A l'horizon des mondes et des divinités

P arcourant l'écliptique de toute éternité

R aconte des vieux dieux l'histoire zodiacale.

I dole sumérienne, ou nourrice romaine,

C orne d'abondance pour la nature prospère,

O u bien queue de poisson de la Chèvre souveraine,

R ythme la saison froide par le solstice d'hiver.

N aissance de Jésus mythique ou réelle

E n promesse de récoltes, de quêtes spirituelles.

 

 

VERSEAU

ZODIAQUE

V erseau, divin éphèbe, éternel échanson,

E au de la connaissance et de l'esprit versée,

R avissant Ganymède qui, par Zeus sublimé,

S ur les vagues célestes devient constellation.

E n la nuit étoilée de milliers de soleils

A pporte dans ta Coupe une mer de merveilles,

U niverselle histoire des civilisations.

 

POISSONS

ZODIAQUE

P oisson de haute mer dans les sombres abysses

O u bien poissons d'eau douce ridant les lacs trop lisses

I ls ondulent, fuyants, sur un zéphyr d'écume,

S irène mythique, poisson-lune nacré

S ur le rêve des hommes de toute éternité.

O nirique bestiaire peuplant l'onde des brumes,

N uée au firmamant d'étoiles saupoudrée,

S ilence de la nuit, voyage d'immensité...

Repost 0
4 août 2012 6 04 /08 /août /2012 16:26

POUR CLAUDE, GRAND CHEVALIER D'ATOUTCŒURS

 

8 En chemin, la fôret...

 

C hevalier au grand cœur,

H éros du quotidien,

E coute ton destin...

V a, tu es vainqueur.

A la vie qui t'appelle,

L umière bleue d'azur,

I ntrépide au cœur pur,

E légant et fidèle,

R épond de ta plume d'aigle...

 

L égèreté des êtres,

A mour, beautés enfuies,

G arde-les dans la nuit

A l'abri de tes rêves.

R egard tendre et lucide

D ressé vers l'horizon,

E limine les trahisons,

R it de ces insipides !

E norgueillis ton blason !

 

                                            

                                                            Albiréo

Repost 0
16 mai 2012 3 16 /05 /mai /2012 08:51

Un petit acrostiche qui dit tout et son contraire... ça ne vise personne, c'est juste pour m'amuser...

 

hypocrite

  (image prise sur le net)

 

 

S ubjuguée par ta délicatesse,

T roublée devant cette finesse,

U n petit mot sincère j'écris

P our te dire tout mon ressenti.

I ntelligence brillantissime,

D onnant toujours de grandes maximes

E blouis-nous comme un soleil.

 

Albiréo

Repost 0
30 avril 2012 1 30 /04 /avril /2012 16:37

P1030936  

 

PLUIE

 

P erles nourricières de la vie,

L ouvoyant dans tous les interstices,

U nanimement, on te décrie.

I ndésirable, tu éclabousses,

E t pourtant, c'est par toi que tout pousse !

 

Albiréo

 

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:23

Jeu d'écriture en acrostiche sur le Zodiaque, plus versé dans l'astronomie et la mythologie que dans l'astrologie.

 

zodiaque

  (image prise sur le net)

 

 

QUELQUES SIGNES DU ZODIAQUE EN ACROSTICHE

 

S igne du zodiaque ténébreux,

C olérique, passionné, mystérieux,

O ndulant au ras de l'horizon,

R edoutable, secrète constellation,

P uisque je suis née en novembre,

I l paraît que je te ressemble...

O rnant d'étoiles le ciel de l'été,

N imbant le sud d'un rouge baiser.

 

G émeaux, jumeaux, mi-hommes, mi-dieu,

E nfants de la terre et des cieux,

M agnifiant la délicatesse,

E ntourant l'aimé de tendresse,

A dmirez les astres dorés,

U nissant les deux à jamais,

X anthies étoilées de janvier.

 

S agittaire, homme-animal,

A rcher si impétueux,

G alope tel un cheval,

I ntrépide parmi les dieux.

T raverse le ciel de l'été,

T end ton arc vers le scorpion,

A justant la flèche dorée,

I llumine l'horizon.

R onde sans fin du zodiaque,

E mmène-nous dans les astres.

 

T aureau blanc à l'oeil rouge,

A imé d'Europe, fille d'un roi,

U nion divine dans l'Olympe,

R esplendit dans le ciel du soir.

E mmène-nous dans les Hyades,

A travers le firmament pour

U ne course vers les Pléiades.

 

L ouvoyant dans la brousse d'Afrique,

I ntrépide, gracieux félin,

O mbre fugace, grand souverain,

N oble et puissant, tu me fascines.

 

                                                                          Albiréo

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:19

           A l'occasion de la fête de la solidarité, un petit texte...                

 

P1020211

 

  SOLITUDE...ESPOIR...

 

S eul dans le froid de la nuit,
O ublié sous une porte cochère,
L a vie passe sans bruit,
I nutile, engluée de misère.
T endresse reçue, affection donnée,
U nique remède!
D ans le froid de ma nuit,
E spérant la lumière...

 

E tincelle d'un moi perdu,
S cintillante petite braise,
P our sortir de la rue,
O ublier la galère,
I llumine, flambe, amène-moi
R ejoindre les vivants de la Terre.
                                                                    Albiréo

 

En solidarité avec les sans-abri, les exclus, les précaires, pour une France fraternelle.

Repost 0
26 février 2012 7 26 /02 /février /2012 08:13

              Quelques acrostiches sur les pseudos de mes amis astronomes... et de moi-même.                           

 

 

                                        IMG 6994

 

 

 

 

 

 

ACROSTICHE DE PSEUDOS

 

A stre discret du ciel d'été,

L à-haut, tu traverses la nuit,

B elle, et dans le Cygne étoilé,

I llumine les rêves de ma vie.

R envoie ta lumière jaune et bleue,

E nvoûtante, lointaine étoile double,

O uvre mon âme, comble mes yeux.

 

A h, que l'amour m'emporte,

L ovée au creux de vos bras,

B ercée par vos mots tendres,

I vre de vous!

R egardez-moi, mon ange,

E mmenez-moi au loin

O ublier le quotidien.

 

A ccroché à la roche, je vais,

L ibre comme le vent, me hisser,

G ravir la montagne enneigée

O ù la rude nature, sans pitié,

L ibère mon coeur de ses secrets.

 

A u silence des dieux,

L es astres répondent.

G ravitant pour toujours,

O rnant le firmament,

L 'histoire est dans les cieux.

 

A lors, c'est le coin des étoiles,

L ibérant leur lumière blanche, jaune, bleue.

B ienvenue Algol, le variable,

I l faut transformer notre feu,

R etrouver poésies et rimes,

E crire de modestes mots,

O ublier pour l'instant l'astro!

 

A stronomie, bravant le silence de la nuit,

S cience dédiée au ciel, écoute ce qui suit:

T oujours je transmettrai par quelques conférences,

R égulièrement, pour diffuser la connaissance,

O bjets du ciel profond, étoiles, amas diffus,

N ébuleuses, planètes, le transit de Vénus,

O ubliant les soucis de cette pauvre Terre,

M 'élevant dans les cieux, hors de la stratosphère,

I lluminant le monde d'un savoir fabuleux,

E mportant avec moi la cohorte des dieux.

 

                                                                              Albiréo

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 23:02

 

 

IMG 6168

 

ACROSTICHE

A urore dorée qui s'allume,

B rûlant l'obscurité de la mer,

C ouronne sur l'horizon,

D iadème de lumière,

E nchante le regard.

F uite de la nuit,

G rugée par le soleil,

H ostie universelle,

I lluminant le jour qui vient.

J eux de couleurs,

K aki, orange, kiwi vert,

L 'arc-en-ciel sur l'onde, au loin,

M élange sa palette.

N e pas laisser passer l'instant,

O ublier l'heure,

P rofiter de ce moment

Q ue la nature nous donne.

R egarder avec le coeur,

S aisir l'éphémère,

T oucher de l'âme

U n rayon bleu,

V ivre, vivre, vivre!

W apiti, éléphant, vus dans un nuage,

X anthies, envolées...

Y aourt au petit déjeuner,

Z este d'une belle journée!

 

                                                          Albiréo



 

Repost 0
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 22:52

img L-alphabet-sur-le-sable Stephen-REES ref~150.001838.00

  (image prise sur le net)

                              

ALPHABET

 


A lphabet, nous t'avons vaincu,

B eaux vocables, parfois confus,

C lôturons ce joyeux chapitre

D e quelques phrases en acrostiche.

E crire en vers est difficile,

F aire du beau, le mettre en rime,

G randir nos âmes par les mots,

H éler en prose tous les badauds,

I lluminer le quotidien,

J 'essaie, avec vers et quatrains.

K iwi sucré de notre langue,

L a poésie qui nous enchante,

M agnifique fruit de notre histoire,

N e connaitra pas de déboires.

O n l'entendra bientôt partout,

P arlons en vers, chiche, c'est fou!

Q ue partout la beauté ose

R esplendir, fondre en osmose.

S ouhait utopique, je sais...

T rouver le mot juste qui fait

U nir dans le même récit,

V ie, amour, joie... la mort aussi.

W agon de lettres, tout l'alphabet,

X ,Y, Z pour terminer...

 

                                                    Albiréo



 















Repost 0

Présentation

  • : Des textes issus d'ateliers d'écriture...
  • Contact

Profil

  • ALBIREO

Recherche

Pages